On ne compte plus le nombre de fois où des détracteurs du Bitcoin ont invoqué l’argument de la consommation d’énergie pour discréditer le cryptoactif. Face à ces nombreuses inquiétudes, certains mineurs britanniques utilisent une toute nouvelle manière de miner du Bitcoin, tout à fait originale. 

Josh Riddett

C’est l’entrepreneur Josh Riddett qui a développé cette nouvelle technique insolite. A savoir, transformer le méthane provenant du fumier des vaches en électricité pour miner du Bitcoin.  

L’homme n’est pas un novice dans le domaine. C’est en 2017 qu’il a lancé son entreprise Easy Crypto à Manchester, qui vise à connecter des banques informatiques à des générateurs d’énergie renouvelable. Notamment à des agriculteurs qui produisent de l’électricité à partir de fumier de vache ! 

 

 

 

Josh Riddett déclare : 

“C’est une nouvelle façon de générer de l’argent à partir de ces sites énergétiques, qui n’est pas soutenue par le gouvernement. C’est beaucoup plus indépendant… En fait, les agriculteurs transforment leur grange ou leur étable en un mini-centre de données et sont payés pour louer leur puissance de traitement informatique.”

De quoi contenter tout le monde !

Dans un message adressé à City A.M., un journal londonien local, Riddett explique ses motivations et pourquoi il voit des opportunités dans la crypto.

“Il y a des années, les agriculteurs étaient encouragés à développer des solutions d’énergie verte, ce qui est l’une des raisons pour lesquelles nous avons vu des panneaux solaires apparaître dans les champs au cours des 10 dernières années, et ces programmes étaient accompagnés de bonnes incitations financières. Plus récemment, ces incitations se sont réduites à pratiquement zéro, mais nos machines fournissent désormais ces incitations perdues.”