L’antivirus Norton360 permet à ses 13 millions d’utilisateurs de miner de l’Ethereum ! 

La société NortonLifeLock a lancé un nouvel outil permettant à ses clients de miner des cryptomonnaies en toute sécurité : Norton Crypto. L’outil est intégré à son logiciel antivirus Norton 360

Certains utilisateurs seront invités, dès aujourd’hui, à rejoindre le programme afin de miner de l’Ethereum. Ce n’est que dans les mois à venir, que le service ouvrira à l’ensemble des 13 millions de clients de Norton360. Les utilisateurs pourront ainsi miner des cryptomonnaies, en toute sécurité, sans avoir besoin de désactiver leur logiciel antivirus. 

En effet, la possibilité de minage est aujourd’hui limitée à un certain nombre d’utilisateurs et seulement pour la cryptomonnaie Ethereum. Cependant, Norton a confié à CNN Business que la société prévoyait bel et bien de prendre en charge le minage d’autres cryptomonnaies permettant ainsi “à [leurs] membres d’obtenir la meilleure récompense pour leur capacité de calcul.”

Le chef de produit de chez NortonLifeLock, Vincent Pilette, a déclaré être très fier d’être la première société de cybersécurité à offrir ce type de service, sous-entendant donc que d’autres sociétés seraient également en voie de mettre en place ce même type de service. 

Miner en toute sécurité

L’argument de la sécurité est clé dans le discours de la société. Pilette affirme que les mineurs pourront :

“transformer facilement et en toute sécurité le temps d’inactivité de leur PC en une occasion de gagner de la cryptomonnaie.”

En effet, Norton prétend offrir à ses mineurs une sécurité bien supérieure aux protocoles de minage déjà existants. Notamment par rapport au fait que ces derniers demandent la désactivation du logiciel antivirus 

 “Pendant des années, de nombreux mineurs ont dû prendre des risques dans leur quête de cryptomonnaies, en désactivant leur sécurité afin d’exécuter le minage et en autorisant sur leurs machines un code non vérifié qui pourrait écrémer leurs gains ou même planter des ransomwares.”

L’argumentaire de Norton est néanmoins à prendre avec des pincettes. Non pas concernant leur propre sécurité mais concernant les propos tenus sur les solutions de minage déjà existantes, possiblement faux. 

Norton a affirmé que les mineurs pourraient recevoir leurs gains dans un portefeuille Norton basé sur le cloud. Ainsi, les utilisateurs éviteraient les risques de perte en cas de défaillance du disque dur.