BlockFi, une plateforme qui permet d’épargner et d’effectuer des prêts en cryptomonnaies a surpris certains de ses utilisateurs. C’est à la suite d’une offre promotionnelle mal gérée qu’une centaine d’entre eux aurait été (trop) généreusement crédités en BTC. Un de leur utilisateur aurait même reçu la somme de 701,4 BTC le 14 mai.

Selon CoinTelegraph, la plateforme proposait des récompenses en BTC aux clients ayant négocié un volume déterminé en dollars, entre le 19 et le 31 mars.

Après leur erreur, la société a publié un tweet dans lequel ils informent leurs utilisateurs des bonus très élevés que certains auraient ou pourraient éventuellement recevoir. Indiquant ensuite que les montants réels allaient être rétablis.

Une réputation entachée

En plus de son erreur, BlockFi s’attire les foudres de ses utilisateurs. Certains les accusent d’être menaçants, avec preuves. En effet, la société serait très agressive envers les utilisateurs qui ne se conforment pas immédiatement aux règles fixées concernant la restitution des fonds. L’un deux aurait posté une photo d’un mail provenant de BlockFi l’informant que s’il ne restituait pas les fonds reçus par erreur avant une date précise, cela pourrait entraîner une action en justice. 

Néanmoins, selon CoinTelegraph, BlockFi aurait également proposé aux utilisateurs un versement de 500$ en Gemini (GUSD) en guise de dédommagement…  

D’autres utilisateurs ont pu rencontrer des problèmes avec la plateforme. L’un deux a notamment affirmé sur Reddit s’être fait accuser de fraude après avoir retiré des fonds ne faisant en aucun cas partie des actifs versés en récompense.

Après coup, BlockFi a tenté de rassurer ses utilisateurs en publiant le message suivant :

“La situation n’affecte aucune des opérations en cours de BlockFi et des mesures ont été prises pour s’assurer qu’une erreur comme celle-ci ne sera pas possible à l’avenir […] les fonds des clients ne sont pas impactés et sont sauvegardés.”

Néanmoins, on ne trouve encore aucune déclaration officielle clarifiant la situation et ce qui a pu réellement se passer. Cependant, le PDG de la plateforme, Zac Prince, a sous-entendu dans un tweet que les montants annoncés par certains utilisateurs étaient faux, déclarant : “Nous avons crédité par erreur un grand nombre de BTC sur des comptes, mais nous n’avons envoyé que quelques centaines de BTC à moins de 100 clients avant que cela ne soit découvert.” Un tweet qui laisse quand même planer le doute sur le montant global envoyé par erreur. 

Affaire à suivre.