Dominance des altcoins

On remarque une dominance grandissante des altcoins sur la scène crypto depuis quelque temps déjà, notamment avec la flambée de la valeur de l’Ethereum. Ces derniers ont atteint leur plus haut niveau depuis 3 ans. Selon Cointelegraph, la semaine dernière leur capitalisation combinée aurait atteint près de 1,5 billion de dollars. 

Chute du Bitcoin

A contrario, le Bitcoin connaît une grosse chute, sans doute aggravée par les différents tweets d’Elon Musk le concernant. Il a notamment laissé entendre que Tesla aurait pu, ou pourrait, se débarrasser de ses Bitcoin détenus. Une information qu’il a ensuite démenti mais qui a provoqué une chute de 15% de la valeur du Bitcoin en 18h seulement. 

Selon CoinMakertCap, le Bitcoin représenterait aujourd’hui 40,3% de la capitalisation combinée des cryptoactifs. Le niveau le plus bas jamais atteint depuis 2018. Au mois de mai de cette même année, sa domination du marché n’atteignait que les 36%. Ce creux avait également permis aux altcoins de venir toucher leur pic le plus haut. 

Flambée d’Ethereum

Le scénario semble se répéter. L’Ethereum prend de plus en plus de place, sa domination augmente en atteignant plus de 19%. Il représente aussi 32% de la capitalisation boursière combinée des altcoins. Certains le verraient même dépasser le Bitcoin en termes de valeur au fil des années. Assez loin derrière Ethereum concernant la domination du marché, Binance Coin (BNB) atteint les 6,7%, Cardano (ADA) 5,5% et Dogecoin (DOGE) 5% (tout de même!).

Marché globalement baissier

Aujourd’hui, le marché des cryptomonnaies est globalement baissier, même pour les altcoins. Cependant, une nette différence se dégage entre celles-ci et le Bitcoin. Il est à l’heure actuelle en baisse de 35% par rapport à son record historique datant du 14 avril (plus de 63 000$). L’Ethereum quant à lui connaît une baisse de 24% environ par rapport à son pic du 12 mai (plus de 4300$). D’autres altcoins sortent du lot, nous pouvons penser à Cardano (ADA) qui a réussi à atteindre son ATH (All Time High), à 2,45$, le 16 mai, alors que tout le marché souffrait. 

Un fait plutôt marquant qui semble appuyer le ralentissement du Bitcoin et se perte de dominance au cours des dernières semaines.