Selon NYDIG (dépositaire de cryptomonnaies), certaines banques pourront bientôt permettre à leurs clients d’acheter, de vendre et de détenir des bitcoins à partir de leurs comptes déjà existants. 

La société, basée à New-York, s’est associée au géant de la fintech Fidelity National Information Services (FIS) afin de permettre aux banques de proposer ce service à ses clients dans les mois à venir ! 

Selon Patrick Sells, responsable des solutions bancaires chez NYDIG, de nombreuses banques seraient déjà intéressées. Néanmoins, la société est encore en discussion avec de grandes banques américaines. La majorité des banques ayant accepté de participer étant de petites institutions. 

Leur volonté : rendre simple la possession de bitcoins

Ce que souhaite faire Sells à travers ce programme c’est simplifier l’achat de bitcoins et a fortiori de cryptomonnaies. Autrement dit, provoquer une démocratisation. Il explique :

“Ce que nous faisons, c’est simplifier les choses pour que les Américains ordinaires et les entreprises puissent acheter des bitcoins par le biais de leurs relations bancaires existantes.”

Selon le président de NYDIG, Yan Zhao, les banques seraient aujourd’hui demandeuse de ce type de service voyant leurs clients “donner” des dollars à des plateformes d’échanges comme Coinbase ou Kraken. Ainsi les banques traditionnelles souhaitent venir concurrencer ces plateformes.

Certaines banques, comme Morgan Stanley et Goldman Sachs auraient l’intention de proposer des fonds en bitcoins à leurs clients institutionnels. Ces banques ne permettent ce service qu’aux personnes les plus fortunées. Or comme le déclare Zhao : 

“La plupart des gens ne peuvent pas investir dans des choses dans lesquelles les investisseurs institutionnels peuvent investir. Avec le bitcoin disponible auprès de votre banque, vous pourrez acheter du bitcoin avec un seul dollar. Vous avez maintenant un actif attrayant qui peut être détenu par n’importe qui, quel que soit le montant. Nous pensons que c’est énorme pour l’autonomisation économique.”

Selon Sells, les banques pourront déterminer elles-mêmes le montant des frais de transactions. Elles conserveront une majorité de ces frais. NYDIG, prévoit déjà d’autres services concernant les cryptoactifs. Notamment des récompenses lorsque les clients payent en bitcoins ainsi qu’un nouveau type de compte bancaire.

Un coup de maître pour NYDIG et FIS

En effet, selon une enquête commandée par NYDIG, beaucoup plus de personnes seraient susceptibles d’acheter et de posséder des bitcoins si elles pouvaient le faire par l’intermédiaire de leur banque. Ceci simplifiant grandement les transactions et leur permettant d’avoir à un seul endroit, une vue sur tous leurs actifs, qu’ils soient crypto ou non.