L’enquête se poursuit

Malgré la réapparition du PDG de Thodex, Faruk Fatih Özer, par une lettre ouverte à tous les utilisateurs de la plateforme (le 23 avril dernier), les autorités continuent leur enquête. Notamment dans la crainte que la société soit réellement une escroquerie. Plus de 83 personnes ont été arrêtées par les autorités locales et soupçonnées d’être impliquées dans l’affaire. Jeudi dernier (29 avril), un tribunal turc a emprisonné six suspects dans l’attente d’un procès. Parmi ces 6 personnes, le frères et la sœur du PDG et des employés supérieurs de la société.

La famille de Faruk Fatih Özer impliquée

Certaines personnes interrogées ont rapporté que la fratrie du PDG aurait pu jouer un rôle majeur dans cette affaire. L’agence de presse locale, Anadolu Agency, rapporte même que le frère et la sœur posséderaient d’importants avoirs en cryptomonnaie.

Le frère, Güven Özer, aurait notamment servi de cadre actif chez Thodex bien qu’il n’ait jamais eu d’emploi officiel au sein de la société. Il détiendrait près de 22 millions de lires turques (2,7 millions de dollars) sur deux grandes bourses de cryptomonnaies locales (BtcTurk et Paribu).

La sœur, Serap Özer, aurait supervisé les activités financières de Thodex. Et bien qu’elle ait nié, elle aurait effectué pour plus de 120 millions de lires (14,6 millions de dollars) de transactions en cryptomonnaie sur son compte Binance entre 2018 et 2021. Pour se défendre, elle a déclaré que ce compte n’était pas le sien.

Interpol à la recherche d’Özer

Alors que le gouvernement turc durcit sa position à propos des cryptomonnaies, la sentence promet d’être lourde si l’enquête est menée à son terme et que Faruk Fatih Özer est retrouvé. Interpol a d’ailleurs émis une notice rouge (message d’alerte international) à propos du PDG de Thodex, qui serait actuellement en Albanie. 

Le ministre de l’intérieur Süleyman Soylu s’est exprimé à ce sujet :

“Lorsqu’il sera attrapé avec la notice rouge, nous avons des accords d’extradition avec une grande partie de ces pays. Si Dieu le veut, il sera attrapé et il sera renvoyé.”

Cliquez ici pour en savoir plus sur la lettre ouverte de Faruk Fatih Özer à destination des utilisateurs de Thodex.