Nous avons assisté ce week-end à une chute de près de 15% de la valeur du Bitcoin après un pic à 65 000$ environ le 13 avril, un record. Cette chute a été causée par de nombreuses liquidations dans les marchés à terme.

On observe aujourd’hui une stabilisation du token à environ 56 000$. 

 

Selon cointelegraph, des traders connus sous les pseudonymes de TraderKoz et  Rekt Capital sont d’accord pour dire que le Bitcoin s’est rapidement redressé après sa chute. Ce qui implique que celle-ci ne soit dûe qu’à une simple correction dictée par les marchés à terme. De ce fait, s’il continue à remonter comme il le fait actuellement, on peut espérer qu’il ne touche pas la zone de support majeure des 51 200$ et qu’il casse la résistance des 59 000$, lui permettant de continuer sa montée. A contrario, si ces hypothèses ne se confirment pas et que le bitcoin atteint la zone des 51 200$, il pourrait continuer à plonger et atteindre les 42 000$, la zone de support suivante. 

 

Néanmoins l’hypothèse est très peu probable. Notamment parce que le Bitcoin est actuellement en train de former une nouvelle “structure basse”. Ainsi, son niveau le plus bas actuellement (lors de la chute de ce week-end) est plus élevé que lors de sa dernière chute il y a quatre semaines. A savoir : 50 200$ contre 51 200$. 

 

En conclusion, rien à craindre quant à la course du Bitcoin tant que les retraits en bourse sont égaux ou supérieurs aux dépôts en bourse, en tout cas à court terme.