La revue annuelle de Coinbase éprouve un vif intérêt institutionnel pour Ethereum

Depuis peu, le protocole d’échange Ethereum est très prisé. En effet, un rapport annuel de la plate-forme Coinbase révèle un intérêt croissant pour ce premier parmi les investisseurs institutionnels. 

Ce qui est dû principalement à cette sécurité patrimoniale qu’inspire Ethereum aux investisseurs. Ces derniers voient en lui un refuge, un abri, pour préserver leurs patrimoines. 

 

Mais d’où vient donc ce soudain intérêt pour Ethereum ? 

      Tout d’abord, d’après le rapport de Coinbase du 22 janvier 2021, la majorité des acheteurs institutionnels voient en Ethereum plus qu’un simple protocole d’échange. Ils le considèrent en effet comme une marchandise numérique, capable d’engendrer d’autres transactions au sein de son environnement. 

Ainsi, ces acheteurs institutionnels ne se limitent pas qu’aux achats de bitcoins. Ils pensent également tout le gain que leur apporteront ceux-ci à long terme. 

      Ensuite, en terme d’emplacement, Bitcoin maintient lui sa position de bien numérique le plus acheté par les investisseurs institutionnels. Il a également été sujet à une accélération considérable du nombre de positions courtes pour la deuxième plus grande cryptomonnaie sur Coinbase. 

 

Quant à son cours d’Ethereum, celui-ci a largement dépassé celui de la plupart des actifs : il a, l’année précédente, fait l’objet d’une surprenante augmentation de 487% ! Et il n’a pas cessé de progresser depuis, atteignant quasiment le double de son niveau record; et il se situe actuellement à environ 1 315 dollars ! 

Par ailleurs, de ce même élan d’intérêt naît une certaine unanimité, une convergence de fondamentaux pour Ethereum. 

Cette convergence s’explique par différents facteurs tous favorables à une proposition de valeur forte, qui jusqu’à lors demeurerait peut-être encore inaccessible à une grande partie du marché.

Entre-temps, la mise en place du réseau vers la nouvelle version d’Eth : Ethereum 2.0 engendre de nombreux stak. Cela explique donc l’incroyable choc de l’offre qui a déjà lieu au départ même des Eth disponibles aux exchanges. 

Ainsi, même Coinbase, qui est récemment devenu un important courtier pour les acheteurs institutionnels, est touché par cette pénurie d’approvisionnement.

Les données on-chain sur Coinbase le démontrent : 

En effet, d’après les données indiquées sur CryptoQuant, on peut constater que le nombre d’adresses électroniques réalisant des transactions à partir des portefeuilles de Coinbase a considérablement augmenté. Les retraits les plus importants étant enregistrés le 1er janvier, avec un coût d’environ 729 dollars. 

Et l’on remarque que cette activité a eu lieu six jours après le lancement de l’ETH 2.0 sur le réseau principal. Elle demeure donc depuis le début de l’année 2020, l’activité la plus importante.