Jean Claude Trichet, l’ancien président de la BCE a déclaré sur BFM TV ne pas avoir acheté de Bitcoin. Il trouve la situation “épouvantable”.

Jean Claude Trichet avait déjà déclaré mois dernier que  “le Bitcoin ne représente rien du tout” . “Les joueurs sont assis autour d’une table de monopoly virtuelle.” dénonca t-il.

Pourtant, de nombreux instruments spéculatifs sont acceptés par la BCE. Ironie de l’histoire, c’est suite à la crise financière de 2008 avec les Subprimes, que le Bitcoin fut créé pour s’émanciper d’acteurs tels que les banques centrales.

 

De nombreux pays n’ont pas accès à des solutions de financement, du à des embargos et une gestion catastrophique de leur politique monétaire. La population utilise alors le Bitcoin pour envoyer / recevoir de l’argent à l’étranger ainsi que pour se protéger de l’inflation.

Cuba bascule dans une dictature monétaire depuis le 1er janvier


Cuba a basculé depuis le 1er janvier dans un nouveau système monétaire. Le gouvernement a supprimé une des deux monnaies qui avaient court, le CUC. Ce “peso convertible” avait son cours aligné sur le dollar. Courrier international explique dans son dernier article le détail de cet electrochoc brutal.