Pessimisme irraisonné ? – L’aura de folie qui entoure régulièrement Bitcoin (BTC) n’est pas qu’euphorique. Certains, comme David Rosenberg, s’enfoncent de façon incompréhensible dans leurs convictions anti-cryptos primaires, sans chercher à comprendre leur incroyable potentiel.

Bitcoin, une bulle sur le point d’éclater ?

Lors d’une interview télévisée donnée à Bloomberg, l’économiste David Rosenberg a déclaré qu’il ne croyait pas en Bitcoin, qui n’est manifestement à ses yeux que pure spéculation :

« Quand vous parlez à la plupart des gens qui disent qu’il faut mettre de l’argent dans Bitcoin, ils ne peuvent même pas vous dire qui est la personne qui l’a développé ou même comment il est réellement exploité (…). C’est juste un classique pari [spéculatif], un mouvement de masse où il faut suivre le troupeau. C’est une bulle énorme. »

Ainsi, la seule réaction de l’analyste économique face au nouveau plus haut historique que vient d’accomplir le prix du BTC, est de dire que Bitcoin est « absolument fou en ce moment ».

Une méconnaissance de Bitcoin, mais par qui ?

Alors que David Rosenberg se moque du manque de compréhension qu’auraient les crypto-fans de leur idole Bitcoin, lui-même semble remettre en doute la quantité maximale de bitcoins :

« Tout le monde semble croire que nous allons atteindre ce plafond de 21 millions pour la contrainte de BTC en circulation, mais il n’y a vraiment rien dans le protocole qui suggère que l’offre de bitcoins ne pourra pas augmenter une fois que nous aurons atteint cette limite. »

Ah, bon ? Pourtant, si l’on s’intéresse un tant soit peu à Bitcoin, on sait que lorsque la toute dernière récompense de bloc sera versée, aux alentours de 2140, l’inflation du réseau est programmée pour passer à 0. Autrement dit, plus aucun bitcoin ne sera jamais créé au-delà du 21 millionième.

Après cela, les mineurs qui valident les blocs de transaction via son consensus par preuve de travail (PoW) ne toucheront plus que les frais des émetteurs de transactions, c’est-à-dire des BTC déjà existants. Cette situation future fait d’ailleurs régulièrement l’objet de multiples spéculations sur le futur et de débats animés… mais sans fin.

Quand on s’intéresse réellement à la mécanique interne de Bitcoin, on s’aperçoit que son code a été extrêmement bien conçu par Satoshi Nakamoto. La seule question qui se pose est celle de la valorisation d’un BTC. Chacun peut alors avoir son propre point de vue, mais la tendance actuelle est clairement à l’optimisme concernant le fait que le roi des cryptos serait largement sous-évalué, tout particulièrement si l’on regarde le comportement des investisseurs institutionnels.

 

Source :

https://journalducoin.com/actualites/toujours-creation-bitcoin-economiste-craque-direct-tele/