BFM Bourse) – L’une des principales -et des plus anciennes- plateformes d’échanges de cryptomonnaies a fait part de son projet d’introduction en Bourse à la SEC. Cette annonce intervient alors que le bitcoin évolue à un plus haut historique, au-delà de 23.000 dollars, après un nouveau bond enregistré jeudi.

 

La société californienne Coinbase, plateforme d’échanges de cryptomonnaies qui permet d’acheter, de vendre et de stocker des bitcoins (BTC), des ethereums (ETH), des litecoins (LTC) et de nombreuses autres cryptomonnaies, a annoncé jeudi dans un billet de blog avoir soumis un projet d’introduction en Bourse auprès des autorités boursières. Cette démarche -dite “confidentielle”- auprès de la SEC constitue un premier pas vers une introduction prochaine à Wall Street de cet acteur majeur de la “blockchain”, ce protocole informatique réputé infalsifiable. Les documents soumis à la SEC ne sont toutefois pas encore “une offre de ventes de titres”, a précisé l’entreprise.

Fondé en 2012 à San Francisco, Coinbase fournit donc des services d’achat, vente, et gestion de portefeuilles de cryptomonnaies dans une trentaine de pays. Son entrée à Wall Street serait une première pour une plateforme d’échanges de cryptomonnaies et s’inscrirait au menu des introductions en Bourse attendues dans la “tech” en 2021 (on peut notamment citer le concurrent low-cost d’Amazon Wish, le courtier en ligne Robinhood ou le spécialiste de la livraison de produits alimentaires Instacart).

Peu après cette annonce, le bitcoin, qui a connu une forte hausse récemment et qui reste volatile, a grimpé au-dessus des 23.000 dollars pour la première fois en séance jeudi, en hausse de 9%.

La deuxième plateforme mondiale

Cette récente envolée de la première cryptomonnaie décentralisée a démarré fin octobre avec le lancement d’un service d’achat, de vente et de paiement par cryptomonnaie par le géant des paiements en ligne Paypal. Cette décision a achevé d’asseoir une forme de respectabilité pour cet actif auprès des fonds d’investissement traditionnels qui le boudaient jusqu’alors à cause de sa volatilité extrême.

Selon les données compilées par CryptoCompare, Coinbase est la deuxième plateforme mondiale en termes de volume d’échanges de cryptomonnaies, très loin derrière le chinois Binance. Sur les 290 milliards de dollars de cryptomonnaies échangées sur les Bourses mondiales consacrées à ces actifs en novembre, 30 l’ont été sur Coinbase quand le volume de transactions enregistré sur Binance a été près de 6 fois supérieur (à 176 milliards, record sur un mois depuis la création des cryptomonnaies toutes plateformes confondues).

Coinbase envisage une cotation en Bourse depuis juillet dernier, selon Reuters, qui croit savoir que le groupe privilégierait de s’introduire via une cotation directe (“direct listing”) –que la Bourse de New York cherche à développer-, plutôt que par le processus plus classique d’introduction en Bourse traditionnelle (ou IPO). Cela n’est néanmoins pas précisé dans la déclaration transmise par le groupe à la SEC.